THÉÂTRE, MASQUES & MOUVEMENT

bandeau masques

 

Stages de masques : jeu masqué

Encadrés par Claudia Urrutia

« Nourrie des rencontres et des voyages, je dessine un parcours qui va du théâtre à la musique et du mouvement à l’art plastique. Dans ces différentes aventures le carnaval, les masques, le théâtre de rue, les clowns, les danses et la musique traditionnelle ont toujours été pour moi, une source d’inspiration »

Ces stages proposent d’aller à la rencontre du théâtre masqué, là où tout le corps entre en jeu. Nous allons prendre conscience de lois fondamentales du mouvement et du geste, à travers plusieurs types de masques. Le masque neutre qui met en lumières le corps et qui oblige à l’acteur à être conscient du moindre geste, pour rendre visible ses états intérieurs. Les masques larvaires, qui laissent apparaître l’univers fantastique et onirique de chacun. Inspirés du carnaval de Bâle en Suisse, sont des formes simplifiées, comme des visages inachevés. Avec les masques de la Commedia dell’arte nous aborderons les bases de la pantomime, le chant, l’improvisation autour d’un thème, l’improvisation masqué, les attitudes de types de Commedia jusqu’à la création de scènes sur des canevas classiques.

Basé sur l’improvisation et le théâtre du geste, ce travail s’inspire de la pédagogie théâtrale de Jacques Lecoq, qui cherche à reconnaître le corps comme porteur de dynamique et de drame.

Ces stages s’inscrivent dans un cadre qui permet d’explorer l’éventail des possibilités du corps en jeu en nous appuyant sur les états de pensée, les états émotionnels et la musicalité du corps tout entier. Cette approche prend en compte la perception et toutes les possibilités expressives de la personne, pour aller au bout du jeu et de l’analyse du mouvement.

Nous commencerons par la recherche d’un état disponible à l’observation, un état de curiosité qui facilite le chemin pour comprendre le rapport du corps à l’espace et à ses différentes actions physiques.

 L’attention sera portée sur le rythme du jeu de l’acteur, son inscription corporelle profonde, et son rapport à l’espace.

À travers une série d’improvisations qui passent par des jeux d’expressions corporelles, des actions physiques et de mise en situation nous essayerons de comprendre notre langage corporel et la manière de l’habiter.

Au cours de ce trajet global, chaque stage donnera aux comédiens des éléments concrets pour préparer son corps pour la scène et un vocabulaire pour créer sa propre partition gestuelle. Plaisir, joie et créativité serons au rendez-vous !


 

 

bandeau labo

 

Confections de masques & Laboratoire du mouvement 

Encadrés par Claudia Urrutia

« Julio Cordero (Cuba), Alberto Prieto (Colombie), Jean Marie Binoche (France), Claudine Godefroid (Belgique), ont été pour moi les « artisans de la terre » qui m’ont transmits par leur passion le plaisir de créer de personnages avec les mains. Marionnettistes, sculpteurs ou scénographes, ils ont fait renaître en moi cette fascination d’enfance de mettre les mains à la pâte ! »

Dans l’atelier de confection de masques, chaque participant aura l’occasion d’explorer la technique du modelage en argile et la réalisation d’un masque un papier collé ou papier mâché. Le stage se déroule en 4 étapes: empreinte du visage en plâtre, modelage du masque en argile, création du masque en papier, finition. À la fin du stage chaque participant aura la possibilité d’être guidé sur la scène pour porter son masque.

Un travail plus approfondi sur la forme et l’espace est développé au Laboratoire du mouvement. Ce stage se déroule sur un double chemin : d’une part la piste du jeu, la technique des mouvements et l’improvisation, d’autre part la phase d’atelier plastique qui construit ce que le corps sensible à recueilli.

Sur cette base nous explorons les passions humaines (orgueil, jalousie…), les états (joie, peur, colère…) les éléments (eau, terre…) et leurs rapport avec l’espace du corps jusqu’à leurs construction.

Sur la piste du jeu la recherche d’une neutralité disponible à l’observation du vivant, est essentielle pour prendre connaissance de sensations dynamiques qui jouent dans notre corps. Nous cherchons que les participants prennent conscience de l’espace scénique, l’équilibre du plateau, les déplacements, les rythmes et les forces. Ensuite, dans l’atelier nous réalisons des dessins, des collages et des constructions dynamiques qui deviennent des propositions des costumes, des masques, du décor, des marionnettes, des architectures.

 Ainsi, tous ces exercices aboutissement dans la réalisation d’une mise en espace des formes collective. Ce laboratoire engage le corps, la réflexion et la création plastique.


teatro museo_modifié-1

Nous remercions au Teatro Museo del Títere y el payaso (Valparaíso-Chili), Azul Borenstein et Cabuia Teatro y compañía (Buenos Aires- Argentina), Xuling et Juanjuan Zhang (Beijing-Chine), pour leur accueil et pour l’organisation des stages à l’étranger. Également l’association Étamine de lune (La Sauvetat-63730), Laskar Théâtre (63) et la Ville de Clermont-Ferrand pour leur soutien.